Site officiel de Thibault de La Tocnaye
Contactez-moi : contact@latocnaye.fr

A découvrir

Radio


Edito

Editos 01 juil 2014 Mots-clés :, , ,
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les commentateurs sont quasiment unanimes, la conjoncture politique est particulièrement favorable au Front National à moins de six mois des élections régionales. A titre d’exemple, et dans l’attente des sondages à venir, la côte de popularité de Marion Maréchal-Le Pen, tête de liste en PACA, a bondi de sept points entre Novembre et Avril d’après une enquête Odoxa pour Le Parisien. Selon un autre sondage, Ifop, publié Samedi 20 juin dans La Voix du Nord, le Front National (FN) emporterait l’élection régionale dans la future région Nord-Pas-de-Calais/Picardie.

Une véritable lame de fond généré par le FN

Les politologues expliquent très classiquement ce nouveau « bon en avant » du FN comme la conséquence d’une démonétisation accrue de la parole des dirigeants des partis qui se succèdent au pouvoir depuis quarante ans ; par le refus d’une large fraction des Français du duel annoncé Sarkozy-Hollande, LR-PS en 2017 ; par l’incapacité du gouvernement à enrayer la marche folle du chômage, des délocalisations, de la délinquance, de l’immigration. Le tout sur fond d’une actualité internationale très anxiogène de terrorisme islamique et d’invasion de clandestins, maux qui n’épargnent pas notre territoire…

Le sentiment de la confiscation d’une partie de nous-mêmes

Tout cela est vrai bien sûr. Mais ce sont aussi toutes les attaques plus indirectes, subreptices, contre notre identité française, que ne perçoivent pas d’ailleurs toujours une classe politico-médiatique coupée du ressenti du pays réel, qui créent une réaction, une prise de conscience qui alimentent le vote FN.

Dans un pays ou le nombre des chrétiens pratiquants n’a pas cessé de décroitre depuis 50 ans, il est ainsi très révélateur que la proposition, il y deux semaines, de Dalil Boubakeur, Président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), d’utiliser les églises vides pour le culte musulman, ait soulevée l’opposition d’une très grande majorité de Français.
Nos églises, âmes de nos villages…

Nos compatriotes se sont sentis attaqués par ce vœu, au même titre que par celui de Jean-Pierre Raffarin proposant de disperser des familles d’immigrés clandestins dans nos villages. Mgr Rey, dans son communiqué  en date du 19 Juin, l’a écrit : «  Au fil des siècles, les églises, chapelles, oratoires… ont été construits par des communautés chrétiennes. Ils témoignent de leur foi et de son expression, qui s’inscrit dans l’histoire et la géographie de nos paysages (…). Ces lieux relèvent d’un patrimoine collectif qui participe du vivre ensemble, mais aussi atteste de nos racines chrétiennes ». L’Abbé Grosjean, dans Le Figaro l’a affirmé pareillement : « Une église, ce n’est pas qu’un bâtiment. C’est l’âme d’un village, d’une ville. Cela fait partie de notre identité. Les français y tiennent. Ce sont nos ancêtres qui ont construit ces cathédrales et ces chapelles… »

L’art contemporain à la rescousse de la haine de soi

Une identité Française, n’en déplaisent aux cuistres et aux spéculateurs du non-art dit « contemporain », qui est aussi foulée au pied, quand on autorise un artiste comme Anish Kappor à poser ses « œuvres » dans les jardins du château de Versailles. C’est ce haut lieu, symbole du génie du grand siècle français, d’une époque où notre pays était à l’apogée de sa gloire, de sa puissance et de son rayonnement, qui a été choisi pour y installer notamment un grand morceau d’acier rouillé baptisé « Vagin de la reine » ou « Coin sale » par M. Kapoor. Nous voyons ici à l’œuvre la même volonté de salir, d’abîmer notre héritage et notre histoire commune…

Dans la même veine, on se souvient du tollé suscité par le timbre de La Poste, utilisant les traits d’Inna Shevchenko, chef de file du violent groupuscule anti-chrétien Femen. Activistes qui multiplient les provocations et les attaques contre les catholiques et dont une militante a même été jusqu’à mimer un avortement sur l’autel d’une église parisienne.

Aller jusqu’à la destruction de notre être intime

Un timbre dont la co-réalisation avait été confiée à Olivier Ciappa, photographe et prosélyte de la GPA, de la PMA et de l’adoption par les couples homosexuels et à Shaul Dadon, alias David Kawena. Ce dernier, figure de la communauté homosexuelle militante, est connu pour ses dessins pornographiques, dont ceux de héros de Walt Disney transformés en icônes gays aux poses et aux attributs plus que suggestifs…

Un rappel qui prend tout sons sens à la lumière de cette information relayée par Le Salon Beige : « Une lectrice a demandé à La Poste d’imprimer des timbres personnalisés de St Michel Archange (ce que chacun peut demander). Réponse : « Nous vous informons que le service juridique de La Poste n’a pas donné son accord pour la reproduction de vos timbres personnalisés car conformément aux conditions générales de vente du site, le visuel ne doit pas contrevenir aux différentes règles encadrant la publicité sur les armes. » Cela se passe de commentaires…

Thibaut de LA TOCNAYE, Membre du Bureau politique du FN, Vice-président de Chrétienté Solidarité, Conseiller Régional PACA

Communiqué de presse

19588717540_778bd4b7c6_o

Communiqué de Thibaut de La Tocnaye

L’apparition du phénomène « UBER » dans les métiers de service – pour commencer… – a déjà entraîné et entraînera : une baisse des salaires, une diminution de la qualification des salariés, une baisse de la qualité des services, une montée de l’anonymat auprès de la clientèle et la disparition de la « proximité » du service, une accélération de la constitution des monopoles et son corollaire la concentration du capital, une absence intrinsèque d’indépendance et de capacité de résistance des professions face aux systèmes bancaires, aux différents dumpings extérieurs qu’ils soient sociaux, fiscaux ou environnementaux et aux lobbies européens déjà dans fortement impliqués dans la disparition du capitalisme entrepreneurial et familial.

Devant cette menace claire de détricotage et de déstabilisation systématiques de notre tissu économique, il devient urgent de rénover et « réinventer » la représentativité professionnelle en France. En effet, les professions et les métiers ont évolués du fait de multiples facteurs : mobilité et interdisciplinarité des salariés, apparition des métiers génériques, numérisation de l’économie, internationalisation accrue des échanges, etc…

Et pourtant, plus que jamais les professions doivent être défendues, promues et valorisées. Or, le taux français de syndicalisation des salariés, cadres et patrons est inférieur à 7 % ! Cas unique en Europe …

L’Etat-stratège doit donc s’atteler, en partenariat avec les Chambres consulaires, à la redéfinition (y compris au niveau de la comptabilité publique) des nouveaux métiers et susciter le retour en force d’organisations professionnelles puissantes et réellement représentatives.


Les dernières actualités

Liens

  • Front National
  • Marine Le Pen
  • FN Vaucluse
  • Marion Maréchal-Le Pen
  • Collectif Audace
  • Radio Courtoisie
  • FN infos
  • Chrétienté Solidarité