Site officiel de Thibault de La Tocnaye
Contactez-moi : contact@latocnaye.fr

Lutte contre le racisme ? Les Français dans le collimateur … !

logiciel_espion_bluetooth1
Posté par: Catégorie : Editos 22 avr 2014 Commentaires: 0 Mots-clés :,

Encore et toujours des Chrétiens massacrés en toute impunité en Syrie, en Irak, en Lybie,…

De la mer de Chine à la mer Rouge, de Karachi à Alep, les populations chrétiennes sont l’objet de brimades, d’humiliations, de violences et de meurtres. Dimanche, une vidéo a été diffusée montrant les miliciens de l’Etat Islamique égorgeant près d’une trentaine de chrétiens Éthiopiens sur une plage de Libye. Quelques jours auparavant, il était rapporté qu’une quinzaine d’immigrés musulmans, en provenance d’Afrique, ont été accusés d’avoir jeté par-dessus bord, en pleine Méditerranée, douze chrétiens candidats comme eux à l’émigration clandestine vers l’Europe…Une barbarie qui n’est plus seulement à nos portes mais qui prospère jusque dans les villages, les banlieues des villes européennes et particulièrement en France. France, fille ainée de l’église, qui a connu en moyenne l’année dernière prés de deux atteintes par jour à des sépultures ou à des lieux de culte chrétiens. Le ministère de l’Intérieur en a ainsi dénombré 673 en 2014, sur un total de 807 concernant l’ensemble des religions. Comment appelle-t-on une société qui n’est plus capable de faire respecter le principe élémentaire du respect dû aux défunts ?

Pour autant, les profanations, déprédations, saccages contre nos cimetières, nos églises, nos monuments religieux, commis la plupart du temps par des illuminés satanistes ou des fanatiques anti-chrétiens, sont minorés, voire occultés par des médias et une classe politicienne toujours prompts à s’enflammer contre «l’intolérance» et les «discriminations».

C’est dans ce contexte que Manuel Valls a présenté vendredi dernier un plan axé sur « l’école, le droit et Internet », visant à « lutter contre le racisme, l’antisémitisme », et doté de 100 millions d’euros sur trois ans.

Une haine anti-chrétienne en Orient mais aussi chez nous en France et en Europe …

Ne doutons pas qu’il fera la joie de tous ceux qui en seront directement ou indirectement les bénéficiaires, des officines immigrationnistes – dites antiracistes - habituelles, aux agences de pub et de com. Selon Gilles Clavreul, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, cette somme rondelette, dont les contribuables français s’acquitteront sans qu’on leur demande leur avis, servira à financer une «grande compagne de communication ». Un quart de ces 100 millions ira en renfort chaque année aux actions menées par les habituelles associations, dans le cadre de la politique d’immigration, baptisée «politique de la ville». 

Au nombre des principales mesures, il a été annoncé que l’apprentissage antiraciste des enseignants serait consolidée, que les chefs d’établissement devront signaler « les incidents », tandis qu’ « un lieu de mémoire devrait être visité » à « chaque étape de la scolarité ».

Il est prévu en outre la mise en place d’une «unité de lutte contre la haine sur Internet», sachant que «les paroles et actes racistes ne relèveront plus du droit de la presse mais du droit pénal». « La passivité sur Internet, c’est fini » a promis M. Valls. «Le racisme, l’antisémitisme, la haine des musulmans, des étrangers, l’homophobie augmentent de manière insupportable dans notre pays », a encore expliqué le Premier ministre, le gouvernement ne laissera «plus rien passer», «les Français juifs ne doivent plus avoir peur d’être juifs», «les Français musulmans ne doivent plus avoir honte d’être musulmans ».

Une loi « Renseignement » tout simplement inacceptable

Tout laisse à penser que la Loi « Renseignement » de Manuel Valls, qui risque d’être votée à la « va-vite » le 5 Mai prochain, n’apportera rien d’essentiel et d’efficace dans lutte anti terrorisme et anti-djihadisme mais qu’a contrario elle constituera une atteinte réelles aux libertés : a) interception de toutes formes de communication de n’importe qui (Mise sur écoute, Placement de balises de captation dans un rayon de 500 mètres à 1 kilomètre, Récupération de la totalité des données des opérateurs de télécommunication,…) par les Services de Renseignement… ! b) pouvoirs extraordinaires octroyés au Premier Ministre qui seul autorise la mise en œuvre des différentes techniques de surveillance de n’importe quel citoyen, association, organisation, parti politique,…

François Hollande invité de canal plus dimanche dernier, a révélé au détour d’une question sa vision, bien abstraite, désincarnée, sans épaisseur, sans mémoire ni racines historiques, d’une France réduite au contour d’une vague idée, d’un vague contrat. Avec son « plan », M. Valls occulte lui tout simplement la très grande majorité du peuple français qui, ne lui en déplaise, est «de souche» et de tradition et de culture chrétienne. Des Français chrétiens, pourtant eux aussi victimes d’un racisme grandissant, de violences, d’atteintes à leur foi et à leurs convictions, mais qui sont supposés coupables, forcément coupables. Qui non seulement ont le sentiment de ne plus être protégé par la loi mais qui, pire encore, sont dans le collimateur des grands prêtres-législateurs de la société plurielle et multiculturelle.

Français attachés à leur identité, à leur mémoire et combattus pour cela car, a encore déclaré le Premier ministre, «dans une France travaillée par le populisme, notre devoir est d’organiser le sursaut ». Les Français sont prévenus.

Dans ce contexte, espérons en tout cas que l’immense travail de lutte contre le racisme anti-français et anti-chrétien de l’excellente association l’AGRIF pourra se poursuivre sans encombre et que la Loi « Renseignement » ne visera pas à circonscrire et limiter son action !

Thibaut de La Tocnaye

Conseiller Régional PACA

Conseiller municipal de Cavaillon

Membre du Bureau politique du FN

Sujets liés